×

Erreur

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 62

Histoire

 


 

La gare en 1925

Rivière-Bleue est une municipalité du Québec (Canada), dans la municipalité régionale de comté du Témiscouata de la région administrative Bas-Saint-Laurent.

 

Rivière-Bleue est un village situé près des frontières des États-Unis et du Nouveau-Brunswick, à environ 75 km de Rivière-du-Loup et à quelques kilomètres à l'est de Pohénégamook, dans le sud de la région du Témiscouata. La rivière Saint-François, qui borne le territoire de la municipalité à l'ouest, constitue une frontière naturelle qui sépare Rivière-Bleue des États-Unis. Rivière-Bleue est un village dont l'économie repose essentiellement sur l'agriculture et l'exploitation forestière. Plusieurs petits commerces y sont aussi installés. Centre de villégiature, de chasse et de pêche, Rivière-Bleue a été surnommée à juste titre La Petite-Floride, en raison d'un climat et d'une température particulièrement doux, tributaires de l'inclinaison du terrain vers le sud de même que du micro-climat créé par les lacs Beau, Pohénégamook et Long, tout près.


C'est vers 1860 que des pionniers d'origine écossaise, venus des États-Unis, et des gens originaires de Saint-François de Madawaska s'installent en ces lieux. À l'origine, le territoire couvert par cette entité municipale était occupé par deux municipalités érigées respectivement en 1914 et en 1920 : les municipalités de la paroisse et du village de Saint-Joseph-de-la-Rivière-Bleue, qui fusionnent en 1975 pour former l'actuelle Rivière-Bleue.


Leur nom, d'abord attribué à la mission fondée en 1874 et devenue paroisse en 1914, souligne, d'une part, l'œuvre du premier curé (1914-1920), l'abbé Joseph-Adolphe-Wilfrid Gauthier (1886-1946), auparavant vicaire à Saint-Joseph-de-Carleton et, d'autre part, la présence de la rivière Bleue qui coule sur le territoire et qui doit son nom à la couleur de ses eaux.

 

La décision de la compagnie de chemin de fer Transcontinental de construire une voie ferrée dans la région a contribué au développement de l'endroit. Au temps de la prohibition, le bootlegging ou la contrebande d'alcool y était très populaire. De 1937 à 1945, quelques carrières de calcaire ont été exploitées.

 

 

La section Le temps d'une histoire du site web de la Vieille Gare regorge d'une foule d'informations sur la vie à Rivière-Bleue depuis ses débuts.

Dans le même ordre d'idées, une partie de l'imposante la collection de photographies amassées en vue des festivités du 75e est disponible ici.

 

 

 

 

 

Pour nous joindre

Municipalité de Rivière-Bleue
32, rue des Pins Est
Rivière-Bleue (Québec) G0L 2B0

Téléphone : (418) 893-5559
Télécopie : (418) 893-5530

Courriel : info@riviere-bleue.ca

Infolettre

logosbas2015